Les visites médico-sportives

La Visite de Non Contre-Indication à la pratique sportive

Les articles L.231-2 et suivants du Code du sport prévoient l’obligation de présenter un certificat de non contre-indication (à ne pas confondre avec un certificat d’aptitude) pour l’obtention ou le renouvellement d’une licence sportive, et pour la participation à des compétitions. Les fédérations exigent en principe la production d’un certificat médical de non contre-indication datant de moins de 1 an.

La Visite de Non Contre-Indication se doit d’être rigoureuse. Elle est réalisée par un médecin diplômé en médecine du sport et inclue :

  • un examen clinique et morphologique
  • un électrocardiogramme de repos

La délivrance d’un certificat médical ne donne pas lieu à un remboursement de l’Assurance Maladie – Article L.321-1 du code de la Sécurité Sociale

Interview du Dr Serge NEDELEC (Nice Matin 08/01/2016), médecin du sport au CRBMS, au sujet de l’importance de la visite de non contre-indication à la pratique sportive.

La Visite Médico-Sportive des sports inscrits sur listes ministérielles (Espoirs et Haut-niveau)

Pour être inscrit sur la liste des sportifs de haut niveau ou sur celle des sportifs Espoirs, il est indispensable d’avoir réalisé des examens médicaux. Les résultats sont transmis au sportif et à un médecin désigné par la fédération sportive concernée. (Articles A. 231-3 et suivants du Code du sport).

Parmi ces examens, il est demandé aux sportifs de réaliser, 2 fois par an, une visite médico-sportive réalisée par un médecin diplômé en médecine du sport. Cette visite est similaire à une visite de non contre-indication à laquelle sont ajoutés :

  • un examen des urines par bandelettes urinaires
  • un bilan psychologique & diététique et un dépistage de surentrainement

Textes réglementaires relatifs au suivi médical des sportifs de Haut-Niveau

 

Nos médecins de sport, Eric CAMPANA, Ludovic KUFFLER et Serge NEDELEC, reçoivent le mercredi et le jeudi.